Forum Francophone des Collectionneurs de Coquillages Actuels
Bienvenue sur le Forum francophone des Coquillages Actuels :)

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.



Pour toutes questions et remarques, merci de nous les faire parvenir à: info@forumcoquillages.com
Le Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 26 utilisateurs en ligne :: 8 Enregistrés, 0 Invisible et 18 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Gypaète74, jean marc jubert, Michel Bargoin, pgregoire, Phil-Helix, stigmate, Tessulatus, vmari

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 129 le Ven 30 Sep - 22:34
Derniers sujets
» Amphidromus calvinabbasi - Thach, 2017 -
par HENRI.13090 Aujourd'hui à 16:56

» Amphidromus pamabbasae - Thach, 2017 -
par vmari Aujourd'hui à 16:23

» Dans 3 heures et 4 minutes il sera trop tard (2 Papuina pulcherrima en vente sur eBay - Espagne)
par ramses1004 Hier à 20:12

» Tout sur le prélèvement de venin des cônes
par Bip-Bip Hier à 18:50

» Cones vivants de Nouvelle Caledonie
par Ignyros Hier à 18:36

» Darioconus pennaceus behelokensis (Lauer, 1989)
par ramses1004 Hier à 18:21

» Le venin de cone sur Arte
par pgregoire Hier à 17:46

» Harpa kolaceki - T. Cossignani, 2011
par HENRI.13090 Hier à 16:04

» Pseudovertagus phylarchus (Iredale, 1929)
par Patrick MARTI Hier à 6:14

» Rolaniconus boeticus ruppelli (Reeve, 1848)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 22:35

» Cylindrus archiepiscopus (Hwass in Bruguière, 1792)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 22:32

» Sandericonus carioca (Petuch, 1986)
par Patrick MARTI Mer 18 Oct - 21:38

» Dauciconus (Dauciconus) worki
par Patrick MARTI Mer 18 Oct - 21:23

» Conus atractus Tomlin, 1937
par Patrick MARTI Mer 18 Oct - 20:41

» Bulimulus sp ?
par Phil-Helix Mer 18 Oct - 18:46

» Coquilles qui se trouvaient avec les terrestres ???
par Goliath83 Mer 18 Oct - 18:09

» Merci de m'aider à identifier ce petit terrestre
par vmari Mer 18 Oct - 13:02

» Phasmoconus cinereus gabrielii (Kiener, 1846)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 10:19

» Graphiconus oishii (Shikama, 1977)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 10:10

» Conasprella articulata (G. B. Sowerby II, 1873)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 10:07

» Conasprella aphrodite (Petuch, 1979)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 10:06

» Pionoconus magus carinatus (Swainson, 1822)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 10:05

» Dauciconus poormani (Berry, 1968)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:55

» Splinoconus biliosus meyeri (Walls, 1979)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:48

» lamniconus carcellesi Martins, 1945
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:44

» Lamniconus clerii Reeve, 1844
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:39

» Darioconus pennaceus corbieri (Blöcher, 1994)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:37

» Darioconus pennaceus elisae (Kiener, 1846)
par Christophe ROUX Mer 18 Oct - 9:34

» Lamniconus lemniscatus (Reeve, 1849) pour confirmation
par Michel Bargoin Mer 18 Oct - 8:29

» Lautoconus ventricosus (Gmelin 1791)
par Patrick MARTI Mer 18 Oct - 2:50

» Poremskiconus abrolhosensis baiano (Coltro, 2004)
par Patrick MARTI Mar 17 Oct - 22:18

» Kioconus reductaspiralis (Walls, 1979)
par Patrick MARTI Mar 17 Oct - 21:46

» Planispira deaniana - Ford, 1890
par Gypaète74 Mar 17 Oct - 20:46

» conus Cylinder textile f. (?) anakaoensis
par Guy83 Mar 17 Oct - 17:58

» Merci de m'aider à identifier ce petit terrestre
par vmari Lun 16 Oct - 23:11

» Adhésion à l'AFC pour 2018 - J'assume
par Christophe ROUX Lun 16 Oct - 22:04

» Ximeniconus (Jaspidiconus) ogum Petuch & Myers, 2014
par Christophe ROUX Lun 16 Oct - 17:45

» Jaspidiconus ogum - Petuch & R. F. Myers, 2014
par Michel Bargoin Lun 16 Oct - 16:50

» Marsupina bufo (Bruguière, 1792)
par Michel Bargoin Lun 16 Oct - 10:24

» Tutufa (Tutufella) rubeta (Linnaeus, 1758)
par Michel Bargoin Lun 16 Oct - 10:21

» Bursa rhodostoma thomae (d'Orbigny, 1847)
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:44

» Bursa quirihorai - Beu, 1987
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:29

» Tutufa (Tutufella) oyamai (Habe, 1973
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:22

» Bursa lucaensis Parth, 1991
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:16

» Bufonaria perelegans - Beu, 1987
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:09

» Bufonaria foliata (Broderip, 1826)
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 8:05

» Babylonia ambulacrum (G. B. Sowerby I, 1825)
par Patrick MARTI Lun 16 Oct - 7:59

» Amphidromus, peut être butoti
par Phil-Helix Dim 15 Oct - 22:11

» Manupecten pesfelis - (Linnaeus, 1758)
par Patrick MARTI Dim 15 Oct - 21:48

» Flexopecten flexuosus (Poli, 1795)
par Patrick MARTI Dim 15 Oct - 21:43

Meilleurs posteurs
Guy-gerard (9503)
 
Vinot William (8508)
 
Bernard CLAVÉ (7442)
 
Michel Bargoin (6221)
 
Thierry VULLIET (4858)
 
Rhum3389 (4382)
 
Whiteshark (4060)
 
Zonatus (4058)
 
HENRI.13090 (3880)
 
Phil-Helix (3712)
 

Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Gauguini le Mer 22 Mar - 12:10

Zonatus a écrit:Merci Goliath pour le lien.

Par contre,

Guy-gerard a écrit:Tout les Conidae ont du venin + ou - fatal pour nous même les olives, mitres .... Ce sont surtout les piscivores qui nous seraient fatales!
J' ai lu dernièrement que la composition évoluait en fonction des circonstances: attaque/défense, second, troisième tir rapproché ....

Ou as tu trouvé ça pour les Olives et les Mitres ? A ma connaissance les familles venimeuses sont Conidae, Terebridae, Turridae.
Je suis aussi dubitatif, les Conoidea (Conidae, Terebridae et Turridae) sont à ma connaissance les seuls à avoir évolué un système venimeux complet.
avatar
Gauguini
Accro
Accro

Messages : 267
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41
Localisation : Montpellier, France

http://www.ibmm.univ-montp1.fr/?Analyse-Biomolecules,290#ecologi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Gauguini le Mer 22 Mar - 12:16

Didier13 a écrit:  Oui encore bravo pour ce post qui montre tout l'intérêt du Forum. petite proposition:  il serait bien qu'un spécialiste nous fasse un listing par région du monde avec les cônes producteurs de venins, pour que les collectionneurs que nous sommes ne se prennent pas de risque. J'ai du temps où j'étais au Sénégal ramassé nombre de Cheliconus ermineus sans savoir qu'ils pouvaient être à risque..
Alan Kohn (le bien nommé) vient de publier une revue sur les envenimations humaines (je peux vous en faire parvenir une copie pdf pour ceux que ça intéresse, en anglais), et il en ressort qu'une seule espèce est vraiment à craindre: C. geographus (responsable de ...100% des cas mortels!). Second sur la liste serait son proche cousin C. tulipa, ensuite C. textile (même si j'ai quelques doutes) et pour le reste, y compris les gros piscivores du genre Pionoconus, ils ne sont pas à priori potentiellement mortels (venin très spécifique des poissons, nettement moins actif sur les mammifères comme nous).
avatar
Gauguini
Accro
Accro

Messages : 267
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41
Localisation : Montpellier, France

http://www.ibmm.univ-montp1.fr/?Analyse-Biomolecules,290#ecologi

Revenir en haut Aller en bas

Y a t'il des élevages de conidae en France ?

Message par Pedroelmalacophage le Sam 15 Avr - 19:36

Bonjours à tous, je fais actuellement un reportage, dans le cadre de ma formation à EICAR, sur les prélèvements de venin. D'où viennent les espèces, pourquoi sont elles prisées, par qui et comment. Mais mon sujet concerne plus précisément les entreprises françaises qui ont ce type d'activité. N'ayant pas trouvé ce type de structure spécialisée dans les conidae en France je me demande comment je pourrais contacter une personne ayant un certificat de capacité pour les conidae ou qui prélève du venin sur cette espèce.
Merci d'avance de vos réponses !
avatar
Pedroelmalacophage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Gauguini le Sam 15 Avr - 19:57

Pedroelmalacophage a écrit:Bonjours à tous, je fais actuellement un reportage, dans le cadre de ma formation à EICAR, sur les prélèvements de venin. D'où viennent les espèces, pourquoi sont elles prisées, par qui et comment. Mais mon sujet concerne plus précisément les entreprises françaises qui ont ce type d'activité. N'ayant pas trouvé ce type de structure spécialisée dans les conidae en France je me demande comment je pourrais contacter une personne ayant un certificat de capacité pour les conidae ou qui prélève du venin sur cette espèce.
Merci d'avance de vos réponses !
Réponse facile: vous ne trouverez personne en France ayant des Conidae vivants...à moins que vous puissiez attendre début Juillet pour votre reportage, alors je pourrai vous faire quelques démonstrations de prélèvements de venin. Je pars du 17 juin au 8 juillet à Mayotte afin de prélever des spécimens pour mes recherches. Je compte en ramener quelques uns vivants et les garder en captivité pour des études de comportement.

Sebastien
avatar
Gauguini
Accro
Accro

Messages : 267
Date d'inscription : 10/06/2010
Age : 41
Localisation : Montpellier, France

http://www.ibmm.univ-montp1.fr/?Analyse-Biomolecules,290#ecologi

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Pedroelmalacophage le Sam 15 Avr - 22:04

Je vous remercie de votre réponse extrêmement rapide !!! Je serai en France jusqu'à fin juillet donc il sera certainement possible de ce rencontrer. Je vous contacterai dans les prochaines semaines, le temps d'avancer sur mon sujet et voir si j'ai suffisamment de matière ou non avec le venin de reptiliens et d'arachnides. Mais si vous pouvez m'éclairer un peu sur la demande de cônotoxine, est ce que c'est de la sous-traitance pour des laboratoires et instituts de recherche pour une demande bien spécifique ou est ce que ça concerne plus largement la recherche sur les cônotoxines inconnues à ce jours ?
Dans tous les cas je vous remercie encore de votre réactivité.
avatar
Pedroelmalacophage
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par lorthes le Dim 16 Avr - 22:37

C'est pas tout de le dire ...mais il faut le faire, bravo
avatar
lorthes
Integré
Integré

Messages : 22
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par sioux4281 le Lun 11 Sep - 6:27

Bonjour, elle pèse combien environ la goutte de venn d'un cône ? Pcq pour pouvoir récolter 1 ltre il faudrait faire ça combien de fois ?Renouveler ça tous les jours m'a l'air lent non ?
avatar
sioux4281
Integré
Integré

Messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Salut Thierry, alors j'aimerai beaucoup me mettre à l'élevage de cône afin de pouvoir en prélever le venn. J'amerai pouvoir rentrer en contact avec quelqu'un qui pourrait me renseigner, m'apprendre,..

Message par sioux4281 le Lun 11 Sep - 7:26

Thierry VULLIET a écrit:Voila une journée comme je les aimes........premièrement le plaisir de retrouver Sebastien (gauguini), son épouse et ses enfants pour un super repas, en suite pour une séance d initiation au prélèvement de venin sur les cônes.....

Alors je vais essayer de partager avec vous ce super moment passe.......


Sebastien ne se contentant pas de son travail de recherche a l université de Brisbane c est aussi aménage dans son garage son petit laboratoire de production de venin, j ai pu retrouver qq cônes que j avais péché au spit sur la Gold coast ou meme certains que nous avons ramène avec "conusman" des swains reef...

Nous avions aussi Valentin avec nous, petit frère de Seb, forme pour le milkage des cônes et qui nous a fait les demos..

voici donc  l ante du maitre avec ses aquariums....

Ici Seb et moi devant ses bacs..


Seb inspectant un de ses bacs


on peut voir que les cônes mallacophages sont places dans des boites compartimentées pour éviter qu ils se mangent entre eux







les vermivores ou piscivores sont eux laisses en liberté dans les bacs




preparation des petites éprouvettes dont l ouverture est recouverte d une fine membrane pour faire piquer le cône dessus, vous verrez plus nettement plus loin l utilisation, en fait le meme procède que pour récupérer les venins des serpents ou araignées...






premier candidat au prélèvement, un petit obscurus que j ai peche dernièrement et sur le quel Sebastien
travaille pour voir si les composants chimiques du venin d un obscurus péché dans notre région sont les memes qu un obscurus peche sur la grande barrière....autant vous dire que c est quand même un boulot de fou car la taille de ce coquillage permet de faire des prélèvements dont la goutte de venin n est pas plus grande que la tête d une epingle...lol

donc cherchons ce petit obscurus dans sa boiboite......



la coquille est placée dans une petite boite, avec meme un petit lit de sable



dernières recommandations de notre professeur





la on voit le petit poisson leurre, qui ne sera pas sacrifie je vous rassure, il ne sert qu a exciter le cône, il est place dans une petite éprouvette ouverte a son extrémité pour le laisser respirer sans toute fois qu il puisse en sortir....le cône est excite par l appât et au final on lui présente la fiole qui va recevoir le venin avec la partie de la queue du poisson pour que le cône transperce cette dernière sans occasionner de dégâts au poisson et que le venin finisse dans la petite éprouvette.........un travail chirurgical, il faut être attentif et très précis...ça se passe du reste assez vite....







et la je rigole car je vous tient en haleine , le petit obscurus n a pas voulu sortir......et il y a fallu aller chercher un gros striatus pour avoir plus de spectacle.....

donc rebelotte avec monsieur striatus....et la ...incroyable en moins d 1 minute il était deja en action








on se rends mieux compte du déroulement de l action sur ce petit film







voici la petite éprouvette avec le venin a l intérieur...de quoi causer deja bien des degats pour un être humain





et ici la moitié du harpon, la partie restée sur la membrane qui était sur l éprouvette...



attention c est très organise, les petites fioles avec le précieux liquide sont identifiées, chaque coquillage a sa petite fiche......du travail de pro...normal.....




Nous avons en suite taquine des petits catus, un de mooloolaba, dont Sebastien nous a parle dans un de ses posts
et un autre que nous avons ramène de la grande barrière....





les 2 petits films qui suivent , montrent bien cette manip,   du reste la première opération a été loupée...et le 2 eme film réussi, cela montre quand meme bien la procédure et la rapidite d execution......





Nous avons en suite fait travailler un connus victoriae, pour le quel nous avons sacrifie un petit coquillage qu il puisse le manger
la procédure aurait été la meme si Seb avait voulu récupérer le venin

excitation avec un coquillage, et piqure dans l éprouvette pour recueillir le précieux liquide...





et on l a laisse tranquillement manger


les précieuses éprouvettes sont bien sur gardées dans un congélateur et autant vous dire que Seb les couve comme une poule..........cela représente des quantités de prélèvements pour obtenir suffisamment de ce précieux liquide .





voila les amis ce que j appelé une bonne journée.....LOL
avatar
sioux4281
Integré
Integré

Messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Bip-Bip le Mer 13 Sep - 18:54

Super intéressant et quelle patience ! Bravo pour les vidéos
avatar
Bip-Bip
Accro
Accro

Messages : 230
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Polynésie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par sioux4281 le Jeu 14 Sep - 7:34

Alain68 a écrit:Heureusement que je ne paie pas d'entrée chaque fois que je viens visiter ce sujet. C'est de loin le meilleur reportage, la meilleure vidéo explicative que j'aie vu. Le scénario bien étudié, les moyens matériels simples mais efficaces, des acteurs qui se révèlent très professionnels, un décor sympa. Que du bonheur!

J'avais déjà remarqué dans d'autres sujets les cellules d'isolement pour les cônes féroces. Thierry les boites trouées c'est moins cher et plus sûr qu'une cage car au vu de vos observations ces bestioles m'ont l'air capables de tout.

Je pense aussi que ce reportage va intéresser nos amis Polynésiens car la méthode de prélèvement du venin est moins destructrice que là leur et de plus, plus performante. On va attendre leurs commentaires.

Salut, je suis polynésiens je connaissais les cônes mais je n'y ai jamais prêté attention. Comment s'y prennent les polynésiens pour l'extraction du venin ? 
Comme tu as mis que leur technique de prélèvement à eux est plus destructrice et moins performante je me demandais comment ils s'y prenaient afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs car si on en trouve chez moi ça me dirait bien d'essayer d'élever, étudier et voir si je prend la main sur le prélèvement.
Après il faut en trouver de venimeux et n'étant pas un expert je ne sais pas si je pourrai trouver un textille u un geographus. J'ai vu sur le net que c'était les 2 espèces les plus dangereuses. Bizarrement ici personne ne sait que c'est très dangereux. Moi il a fallut que je vois des écrits dans la presse pour que je sache que c'est létal.
avatar
sioux4281
Integré
Integré

Messages : 4
Date d'inscription : 11/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Ignyros Hier à 18:04

Gauguini a écrit:
Didier13 a écrit:  Oui encore bravo pour ce post qui montre tout l'intérêt du Forum. petite proposition:  il serait bien qu'un spécialiste nous fasse un listing par région du monde avec les cônes producteurs de venins, pour que les collectionneurs que nous sommes ne se prennent pas de risque. J'ai du temps où j'étais au Sénégal ramassé nombre de Cheliconus ermineus sans savoir qu'ils pouvaient être à risque..
Alan Kohn (le bien nommé) vient de publier une revue sur les envenimations humaines (je peux vous en faire parvenir une copie pdf pour ceux que ça intéresse, en anglais), et il en ressort qu'une seule espèce est vraiment à craindre: C. geographus (responsable de ...100% des cas mortels!). Second sur la liste serait son proche cousin C. tulipa, ensuite C. textile (même si j'ai quelques doutes) et pour le reste, y compris les gros piscivores du genre Pionoconus, ils ne sont pas à priori potentiellement mortels (venin très spécifique des poissons, nettement moins actif sur les mammifères comme nous).

Hello! 

Merci Beaucoup pour vos commentaires!  Laughing Laughing

Serait il possible d'avoir une copie pdf du document anglais?

Alex
avatar
Ignyros
Integré
Integré

Messages : 4
Date d'inscription : 18/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tout sur le prélèvement de venin des cônes

Message par Bip-Bip Hier à 18:50

Sébastien vu que tu mesures les longueurs de chaque cône, pourrais tu me dire quel est en 1 an la croissance d'un cône textile / obscurus (je me doute que cela doit varier d'une espèce à l'autre mais c'est juste pour avoir un ordre d'idée) 
Je serais curieux de connaître la réponse:fou:
avatar
Bip-Bip
Accro
Accro

Messages : 230
Date d'inscription : 08/03/2016
Localisation : Polynésie

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum