Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Derniers sujets
Littorina obtusataAujourd'hui à 15:12Katerinamini-coquillage n° 3Aujourd'hui à 15:06KaterinaMini-coquillages n° 1 & 2Aujourd'hui à 15:05KaterinaBesoin d aide pour identifier ce coquillages Aujourd'hui à 13:35ramses1004Buccinum_undatumAujourd'hui à 11:59KaterinaAngaria_delphinusAujourd'hui à 11:48BanderaVasum_rhinocerosAujourd'hui à 10:47ZonatusNaria spurca - (Linnaeus, 1758)Aujourd'hui à 8:48KaterinaVoluta musica - Linnaeus, 1758Aujourd'hui à 8:25KaterinaAporrhais_pespelecaniAujourd'hui à 7:53chaton02Contradusta walkeri - (Sowerby I, 1832)Aujourd'hui à 4:32Patrick MARTISchilderia achatidea inopinata - Schilder, 1930Hier à 21:56Patrick MARTIAliger_gallusHier à 20:34ramses1004Euprotomus_cf_aurisdianaeHier à 19:42KaterinaGibberulus_gibberulusHier à 18:48Jean-Georges SiedlerLyncina lynx - (Linnaeus, 1758)Hier à 8:23KaterinaMonetaria annulus f. dilatissimus voir Monetaria annulus f. dilatissima (Lorenz, 2017)Lun 14 Juin 2021 - 21:46KaterinaErronea caurica quinquefasciata - (Röding, 1798) Lun 14 Juin 2021 - 13:57Pierrot VachonLymnaea stagnalis (Linnaeus , 1758)Dim 13 Juin 2021 - 21:59ramses1004Canarium erythrinum - (Dillwyn, 1817)Dim 13 Juin 2021 - 20:28KaterinaDoxander vittatus - (Linnaeus, 1758)Dim 13 Juin 2021 - 19:21PLFDoxander entropi - (Man in 't Veld & Visser, 1993)Dim 13 Juin 2021 - 19:10PLFDoxander vittatus apicatus - (Man in 't Veld & Visser, 1993) voir Doxander vittatus (Man in 't Veld & Visser, 1993)Dim 13 Juin 2021 - 17:15PLFDoxander campbellii - (Gray in Griffith & Pidgeon, 1833)Dim 13 Juin 2021 - 16:47PLFDoxander japonicus - (Reeve, 1851)Dim 13 Juin 2021 - 16:18PLF
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 3 Enregistrés, 0 Invisible et 22 Invités :: 2 Moteurs de recherche

chaton02, jean marc jubert, Katerina

Meilleurs posteurs
Guy-gerard (11157)
11157 Messages - 18%
9264 Messages - 15%
8413 Messages - 13%
7328 Messages - 12%
Zonatus (4880)
4880 Messages - 8%
4813 Messages - 8%
4504 Messages - 7%
ramses1004 (4424)
4424 Messages - 7%
Rhum3389 (4305)
4305 Messages - 7%
Phil-Helix (4260)
4260 Messages - 7%
Les posteurs les plus actifs du mois
149 Messages - 26%
107 Messages - 19%
77 Messages - 13%
76 Messages - 13%
55 Messages - 10%
33 Messages - 6%
31 Messages - 5%
16 Messages - 3%
14 Messages - 2%
13 Messages - 2%
Aller en bas
Lumas 49
Lumas 49
Assidu
Assidu
Messages : 1195
Date d'inscription : 04/12/2011

decalcification hivernale Empty decalcification hivernale

Mer 14 Nov 2012 - 23:03
Bonsoir

J'ai remarqué un curieux phénomène qui affectes certaines espèces de terrestres à l'approche de l'hiver. J'ai été recement en Bretagne et j'ai ramassé quelques escargots des dunes; j'ai trouvé encore communément Candidula intersecta et Cernuella virgata majoritairement vivants, mais Theba pisana et Helicella itala était déjà mort à disons environ à 80 %. Pour ces deux espèces, sur les survivants, j'ai trouvé la coquille plus fragile, comme si elle s'était décalcifiée. Quelle est donc ce curieux phénomène?.

J'ajoute que je l'observe le même phénomène chez moi avec certains T pisana vivants (population introduite)
Unio
Unio
Expert
Messages : 675
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 41
Localisation : Transilvanie, Roumanie

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Jeu 15 Nov 2012 - 20:02
Je pense que l'explication de ce phénomène il peut être trouvé qu'après une observation attentive de l'environnement de l'espèce en question, des variations climatiques récentes,ou l'étude de la santé de la population en question. Tous ces facteurs et pourtant quelques, peuvent influencer leur développement approprié.

Lumas 49
Lumas 49
Assidu
Assidu
Messages : 1195
Date d'inscription : 04/12/2011

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Jeu 15 Nov 2012 - 22:16
La structure de certaines coquilles est modifié sous l'action du froid et de l'humidité??

La petite colonie de T pisana chez moi, sans doute depuis guère plus de 10 ans, n'est pas vraiment adapté au climat déjà plus humide et un peu plus froid que le sud de la loire ou l'espèce est déja présente en colonie plus vaste et très bien implanté sur terrain calcaire. J'avais donc pensé à une certaine difficulté à former une coquille à cause d'un terrain plutôt acide chez moi . Mais le fait de trouver le même phenomène en sud finistère sur des arrières dunes assez calcaire relativement bien ensoleillé m'interpelle

Ce sont des espèces xerothermique (cit: Germain, 1930). qui ont remonté au nord àprès la dernière glaciation (au moins pour T pisana)

Donc peut on supposer la chose suivante; La structure des coquilles de certaines espèces originaires de régions plus chaudes et sèche se fragilise sous l'action du froid et de l'humidité?

Mais dans ce cas comment?
avatar
Tchitchou44
Assidu
Assidu
Messages : 2992
Date d'inscription : 22/10/2010

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Jeu 15 Nov 2012 - 22:51
Alors là aucune idée decalcification hivernale 3853777667
Gilbert Jaux
Gilbert Jaux
Assidu
Assidu
Messages : 2570
Date d'inscription : 02/03/2010
Age : 74
Localisation : Ile de France/Grèce

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Jeu 15 Nov 2012 - 23:19
decalcification hivernale 4016673721

_________________
Votre véritable ami est celui qui ne vous passe rien et vous pardonne tout
Unio
Unio
Expert
Messages : 675
Date d'inscription : 25/06/2012
Age : 41
Localisation : Transilvanie, Roumanie

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Ven 16 Nov 2012 - 8:01
Sûrement que l'action du froid, de l'humidité et le manque d' exposition au soleil empêcher la fixation du carbonate de calcium dans la coquille. Peut-être peut faire une parallèle entre ce cas et la recommandation des médecins à utiliser la vitamine D dans les mois froids et ,,sombres" pour contrebalancer l'absence de synthèse de cette vitamine avec un rôle dans la fixation du calcium dans les os , en l'absence de l'exposition au soleil.
Dans le cas de la colonie de T. pisana, je pense que ces specimens ne sont pas encore bien adaptées au climat dans lequel ils ont été introduits. Il faut du temps et de plusieurs générations pour les mutations génétiques qui favorise la fixaxion plus rapide du carbonate de calcium de se produire (si elles se produisent). Les bonnes nouvelles sont que vous pouvez regarder l'évolution en action!
Et pour illustrer la puissance du soleil dans la formation de la coquille et même la formation de nouvelles espèces ci-dessous une comparaison entre deux specimens de la même espèce - Chilostoma planospira (Ferrusac, 1832). Plus précisément, il sont deux sous-espèces , le plus petit e Chilostoma planospira planospira provenant du Furlo Gorge (PU) Marche, une région montagneuse du centre de l'Italie , avec 23 mm de diamètre avec une coquille plus fragile et Chilostoma planospira macrostoma (Rossmassler 1837)de 33 mm diametre, provenant du Monte Pellegrino, (PA) , Sicile, où les conditions climatiques sont different

decalcification hivernale Bild6510

decalcification hivernale Bild6511[/left]
Lumas 49
Lumas 49
Assidu
Assidu
Messages : 1195
Date d'inscription : 04/12/2011

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Ven 16 Nov 2012 - 12:05
Très interressant unio, mercidecalcification hivernale 136879983

l'hypothèse paraît en effet très séduisante
avatar
Tchitchou44
Assidu
Assidu
Messages : 2992
Date d'inscription : 22/10/2010

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Ven 16 Nov 2012 - 17:46
decalcification hivernale 136879983
Seb G.
Seb G.
Assidu
Assidu
Messages : 857
Date d'inscription : 09/05/2010
Age : 39
Localisation : Miami, Florida, USA
http://www.okhaen.net

decalcification hivernale Empty Re: decalcification hivernale

Lun 7 Jan 2013 - 22:35
Salut Lumas,
J'ai pu observer le même phénomène sur les populations dunaires de Theba pisana dans le Médoc. Dès les premiers froids, on assiste à une vague de mortalité très impressionnante, et les coquilles mortes s'accumulent au pied des oyats. J'ai aussi constaté une fragilisation des tests, que j'avais au départ attribuée à la décomposition des parties molles.
Même chose pour Cochlicella acuta.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum