Forum Francophone des Coquillages Actuels
Bienvenue sur le Forum des Coquillages Actuels.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.



Pour toutes questions et remarques, merci de nous les faire parvenir à: info@forumcoquillages.com
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Derniers sujets
A mi-chemin entre oursin & hérisson !!!Hier à 22:53ramses1004Une peu pâlichonne maisHier à 22:39Michel BargoinBistolida owenii owenii (Sowerby, 1837)Hier à 13:14lecuruMagilus antiquus - Montfort, 1810Hier à 7:55Loulou73REUNION BOURSE ECHANGE COQUILLAGES 974Hier à 7:53Patrick MARTINotocypraea declivis - (G. B. Sowerby II, 1870) Lun 18 Nov 2019 - 17:54PLFRoperia poulsoni - (Carpenter, 1864)Lun 18 Nov 2019 - 17:39ramses1004Notocypraea comptonii casta - (Schilder & Summers, 1963) taxon inquirendum Lun 18 Nov 2019 - 17:31noumea83Site sur les OlividaeLun 18 Nov 2019 - 13:30noumea83Pholas dactylus - Linnaeus, 1758Lun 18 Nov 2019 - 12:55ramses1004Bourse de La Garde 2020Dim 17 Nov 2019 - 16:14TyphanieCypraeas ComptoniiDim 17 Nov 2019 - 10:55noumea832020 - Calendrier des bourses Dim 17 Nov 2019 - 10:16jean jacques perdreauXerosecta explanataDim 17 Nov 2019 - 9:35Alain BertrandBourse Servian 2020Sam 16 Nov 2019 - 22:12ThesusNaria citrina dauphinensis - Lorenz, 2002Ven 15 Nov 2019 - 22:17ramses1004Pour identification Ursellus amoebaVen 15 Nov 2019 - 20:51tino1966Amphidromus basilanensis (Bartsch,1917)Jeu 14 Nov 2019 - 18:49sylvemmaCribrarula cribraria ganteri - Lorenz, 1997Jeu 14 Nov 2019 - 17:22PLFTrachystyla latitans (Sowerby, 1841) Jeu 14 Nov 2019 - 0:03sylvemmaCymbium -en général-Mer 13 Nov 2019 - 16:49Jean-Noël MarqueAmericoliva reticularis lilacea (Paulmier, 2013)Mer 13 Nov 2019 - 15:02Guy-gerardCymatium à identifier Mar 12 Nov 2019 - 17:26fprugnaudConasprella lapulapui (da Motta & R. Martin, 1982) ???Mar 12 Nov 2019 - 11:34fprugnaudImbricaria annulata - (Reeve, 1844) Mar 12 Nov 2019 - 8:27fprugnaud
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 22 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 21 Invités :: 1 Moteur de recherche

pupucenice

Meilleurs posteurs
Guy-gerard (10512)
10512 Messages - 17%
8474 Messages - 14%
7999 Messages - 13%
7397 Messages - 12%
4836 Messages - 8%
Zonatus (4508)
4508 Messages - 7%
Rhum3389 (4357)
4357 Messages - 7%
HENRI.13090 (4037)
4037 Messages - 7%
Whiteshark (4007)
4007 Messages - 7%
Phil-Helix (3987)
3987 Messages - 7%
Les posteurs les plus actifs du mois
60 Messages - 21%
47 Messages - 17%
33 Messages - 12%
28 Messages - 10%
20 Messages - 7%
20 Messages - 7%
20 Messages - 7%
18 Messages - 6%
17 Messages - 6%
17 Messages - 6%

Partagez
Aller en bas
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Ven 28 Juin 2019 - 9:24
Dans le dernier numéro de la revue Festivus, (The Festivus 51 (2) pages 81-87), une nouvelle espèce de Cypraea est décrite :
Erronea (Ipserronea) garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

A new cowrie from the estuaries of northwestern Australia

Les auteurs mettent cette nouvelle espèce en relation avec les espèces suivantes :
- Erronea (Ipserronea) angioyorum (Biraghi, 1978)
- Erronea (Ipserronea) carnicolor (Preston, 1909)
- Erronea (Ipserronea) garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019
- Erronea (Ipserronea) pyriformis (Gray, 1824)
- Erronea (Ipserronea) smithi (G.B.Sowerby III, 1881)

intégrées dans un sous-genre Ipserronea Iredale, 1935, anciennement synonyme du genre Erronea Troschel, 1863

Je tiens ces informations du WORMS qui a validé cette nouvelle espèce
Au moment où je poste ce commentaire, le numéro 51 (2) de la revue Festivus n'est pas encore disponible chez ConchBooks.

Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que j'aurai d'autres informations sur cette nouvelle espèce.
ramses1004
ramses1004
Administrateur
Administrateur
Messages : 2700
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 37
Localisation : Haute-Marne

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Ven 19 Juil 2019 - 18:54
Toujours pas de nouvelles de cette nouvelle espèce Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 4016673721

_________________
Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 1861916575      David       Wink
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Ven 23 Aoû 2019 - 23:27
Quelques images de cette nouvelle espèce (Holotype et Paratypes) sont accessibles sur le site internet de Eddie Hardy :

Hardy's Internet Guide to Marine Gastropods (www.gastropods.com)

Subfamily : Cypraeidae Erroneinae

Erronea (Ipserronea) garyi Petuch, Berschauer & D.B.Waller, 2019
taille 18 à 25 mm 

Les images étant protégées par copyright, je ne peux les mettre sur le forum sans autorisation de l'auteur
Le numéro 51(2) de la revue Festivus n'étant toujours pas disponible chez Conchbooks
Zonatus
Zonatus
Administrateur
Administrateur
Messages : 4508
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Lyon
http://www.zonatus.com

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 24 Aoû 2019 - 16:52
Le lien : http://www.gastropods.com/2/Shell_82792.shtml
pupucenice
pupucenice
Accro
Accro
Messages : 495
Date d'inscription : 27/06/2012
Age : 64
Localisation : Touraine

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 24 Aoû 2019 - 18:00
Bonjour à tous,

Si j'ai bien tout suivi cette nouvelle espèce proviendrait d'Australie  Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 794349

Bon weekend à tous  Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 62679
ramses1004
ramses1004
Administrateur
Administrateur
Messages : 2700
Date d'inscription : 22/06/2015
Age : 37
Localisation : Haute-Marne

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 24 Aoû 2019 - 18:14
Merci Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 136879983

_________________
Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 1861916575      David       Wink
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 31 Aoû 2019 - 15:49
Ayant pu me procurer l'article:

A New Cowrie from the Estuaries of Northwestern Australia de E.J.Petuch , D.Berschauer & D.B.Waller publié dans la revue Festivus  51 (2) 2019

Merci Nicop !

Les auteurs décrivent une nouvelle espèce : Erronea (Ipserronea) garyi à partir d'un lot de 6 coquilles (Holotype, 3 paratypes et 2 spécimens subadultes) apparentée à Erronea pyriformis

Localité type : Marv Island ,King Sound (Estuaire de la rivière Fitzroy), Détroit de Sunday près de Cap Leveque, Nord ouest de l'Australie,
- sous des coquilles d'huitres mortes par fonds boueux dans une zone difficilement accessible en raison de la présence de dangereux crocodiles marins. 

Caractères de la coquille :
- petite taille autour de 20 mm
- pyriforme, globuleuse et renflée dorsalement
- extrémités bien prononcées
- dos fauve clair avec bande transversale a peine perceptible 
- marges blanches avec 8 à 10 points brun clair
- base et extrémités blanc pur
- 17 à 20 dents columellaires confinées à l'ouverture et ne s'étendant pas sur la base teintées de brun clair à l'intérieur de l'ouverture et devenant blanc le long dur bord columellaire. Intérieur de l'ouverture blanc ou fauve très pale 

Comparaison avec Erronea pyriformis smithi (Gray, 1824) :   

Chez Erronea pyriformis smithi la taille est plus grande : 29 à 30 mm
La coquille est plus colorée, moins renflée avec des extrémités moins projetées et surtout l'intérieur de la coquille est marron foncé au lieu de blanc ou fauve pale chez Erronea garyi.

Bien que Erronea pyriformis smithi et Erronea garyi sont de localisation identique au nord ouest de l'Australie, elles n'ont pas la même écologie

Erronea pyriformis smithi préfère les fonds exposés à la pleine mer entre 15-25 m sur des lits d'huitres perlières du genre Punctada alors que Erronea garyi préfère les fonds boueux dans les eaux calmes des estuaires.
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 31 Aoû 2019 - 15:57
Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Errone16

Erronea (Ipserronea) garyi  E.J.Petuch,D.Berschauer & D.B.Waller, 2019
Holotype 23.2 mm
King Sound, Fitzroy Estuary, Western Australia
WAMS 72490
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 31 Aoû 2019 - 16:34
Bien que les auteurs intègrent cette nouvelle espèce dans le sous-genre Ipserronea Iredale, 1935
au coté de :
- Erronea (Ipserronea) pyriformis (Gray, 1824)
- Erronea (Ipserronea) carnicolor (Preston, 1909)
- Erronea (Ipserronea) smithi (Sowerby III, 1881)
- Erronea (Ipserronea) angioyorum (Biraghi, 1978)
cela me parait guère pertinent car c'est faire fi de la proximité génétique de Erronea pyriformis avec les autres espèces du genre Erronea (Hybrides avérés entre Erronea pyriformis et Erronea caurica )

Felix Lorenz (2018/2019) ne reconnait que 3 sous-espèces de E. pyriformis :
- Erronea pyriformis pyriformis (J.E.Gray, 1824)
- Erronea pyriformis smithi (Sowerby III, 1881)
- Erronea pyriformis angioyorum (Biraghi, 1978)

avec carnicolor (Preston, 1909) comme variété est australienne de Erronea pyriformis pyriformis

Alors laissons Ipserronea comme junior synonyme du genre Erronea et en conclusion (provisoire) on peut considérer Erronea pyriformis garyi Petuch, Berschauer & Waller, 2019 a minima, comme une nouvelle sous-espèce de Erronea pyriformis.
Omenz13
Omenz13
Integré
Integré
Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2019

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 31 Aoû 2019 - 19:58
En théorie, Erronea garyi devrait être une species indépendante. Même si E. garyi et E. pyriformis ont une écologie différente, ils vivent ensemble pendant une longue période. Et s’il s’agit de subspecies, le territoire commun sera une zone d’hybridation. Et donc, dans cet endroit, il y aurait un éventail de transitions d’une forme à l’autre. Mais si les auteurs décrivent des différences claires, un tel spectre de similitudes n’est pas observé. Cela signifie que l'hybridation est rare et que les hybrides sont stériles. Cela prouve que ces formes sont des species indépendantes. Un schéma très simplifié, mais compréhensible.
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Sam 31 Aoû 2019 - 23:05
En principe les sous-espèces ne doivent pas se mélanger (pas d'hybrides entre-elles)

Leurs habitats sont strictement séparés soit horizontalement : sous-espèces géographiques, soit verticalement : sous- espèces bathymétriques d'où les binomes : pyriformis pyriformis / pyriformis angioyorum (sud de l'Inde et Sri Lanka) et pyriformis smithi / pyriformis garyi (nord ouest de l'Australie).
Omenz13
Omenz13
Integré
Integré
Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2019

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Ven 6 Sep 2019 - 13:11
Et pouvez-vous encore avoir des exemples de sous-espèces bathymétriques?
Je ne connais pas très bien l'écologie marine, je souhaite donc mieux comprendre ce problème.
Par contre, j’ai des raisons de douter de la validité des sous-espèces bathymétriques.

Voici un exemple, je pense qu’il s’agit d’une analogie environnementale, bien qu’elle ne s’applique pas à la mer.
Dans l’écologie des organismes terrestres, il existe un tel terme de "variabilité catacline" (je ne sais pas si je le traduis correctement, en russe cela sonne comme "катаклинальная изменчивость"). Il a d'abord été appliqué aux plantes. Mais plus tard, il s’est avéré que ce principe s’appliquait à d’autres organismes, tels que les animaux invertébrés (Invertebrata).

Son essence est approximativement comme suit. Prenez une chaîne de montagnes ou une montagne. Au sommet, un type d'organisme aura de tels signes externes. En bas, ces signes vont progressivement changer, car différents facteurs environnementaux ont des effets différents. Et si vous ne voyez pas toute la population, du haut en bas, et que vous ne regardez les plantes qu’en haut ou en bas, il semblera alors que ce sont des organismes complètement différents (organismes de différentes espèces ou, dans des cas extrêmes, de différentes sous-espèces). En fait, il est scientifiquement prouvé qu'il s'agit d'une seule et même sous-espèce, phénotypiquement différente.

En outre, ce qui suit a été prouvé. Comme les populations de nombreux organismes existent au même endroit depuis des milliers d'années, il arrive souvent qu'elles soient remplacées par d'autres organismes ou qu'elles meurent pour une raison quelconque. Et il se peut qu'une partie de la population précédente reste seulement au sommet et une partie au bas. Entre eux, il y aura un hiatus écologique. C'est-à-dire qu'il y aura réellement deux populations locales. Et nous pouvons les trouver déjà à ce stade, lorsque nous ne pouvons pas retracer toute la série de transitions morphologiques. Néanmoins, connaissant l'existence de transitions similaires dans d'autres sous-espèces ou espèces étroitement apparentées, ces deux groupes de population considérés ne sont pas des sous-espèces différentes (même s'ils sont différents sur les plans écologique et morphologique).
Guy-gerard
Guy-gerard
Modérateur
Modérateur
Messages : 10512
Date d'inscription : 06/01/2010
Localisation : Guiscriff
http://mescoquillagesamoa.free.fr/

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Ven 6 Sep 2019 - 13:24
Un article de Félix Lorenz: http://www.cowries.info/shell/noto/noto.html
Les Notocypraea n' ont pas de stade véligère ...........


Dernière édition par Guy-gerard le Dim 22 Sep 2019 - 20:59, édité 1 fois

_________________
''Point n'est besoin d' espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer''
Guillaume Ier d'Orange-Nassau.
 Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément.
PLF
PLF
Assidu
Assidu
Messages : 1426
Date d'inscription : 25/04/2010
Age : 64
Localisation : 20 B rue Nationale 52 , 57280 SEMECOURT

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Dim 8 Sep 2019 - 15:24
Quelques exemples de sous-espèces bathymétriques parmi les genres Zoila et Cypraeovula (à développement larvaire direct) :


En Australie Occidentale :


A) entre Geraldton et Jurien Bay :
  1 - Zoila venusta venusta (Sowerby II, 1846) entre 5 et 15 m 
  2 - Zoila venusta bakeri (Gatlif, 1916) entre 45 et 70 m

B) entre Perth et Cape Leeuwin :
  1 - Zoila friendii friendii ( Gray, 1831) entre 15 et 30 m
  2 - Zoila friendii kostini Lorenz & Chiapponi, 2007 entre 70 et 220 m

C) entre Cape Leeuwin et Albany :
  1 - Zoila Rosselli latistoma Lorenz, 2002 entre 25 et 60 m
  2 - Zoila Rosselli raywalkeri Lorenz, 2013 entre 110 et 130 m


En Afrique du Sud :

 A) entre Jeffreys Bay et Port Alfred :
  1 - Cypraeovula capensis capensis (Gray, 1828) entre 8 et 40 m
  2 - Cypraeovula capensis gorda Van Heesvelde & Deprez, 2006 entre 90 et 150 m

B) aux environs de East London :
  1 - Cypraeovula capensis gonubiensis Massier, 1994 entre 15 et 30 m
  2 - Cypraeovula capensis profundorum Seccombe, 2003 entre 90 et 150 m


Et d'autres exemples (d'après F.Lorenz 2017/2018)


Dernière édition par PLF le Dim 8 Sep 2019 - 15:36, édité 1 fois
Omenz13
Omenz13
Integré
Integré
Messages : 26
Date d'inscription : 04/08/2019

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

le Dim 8 Sep 2019 - 16:09
Merci beaucoup à tous!
C'est un bon sujet de réflexion.
Contenu sponsorisé

Erronea garyi Petuch,  Berschauer & D.B. Waller,  2019 Empty Re: Erronea garyi Petuch, Berschauer & D.B. Waller, 2019

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum