Forum Francophone des Collectionneurs de Coquillages Actuels
Bienvenue sur le Forum francophone des Coquillages Actuels :)

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.



Pour toutes questions et remarques, merci de nous les faire parvenir à: info@forumcoquillages.com
Le Forum
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 27 utilisateurs en ligne :: 4 Enregistrés, 0 Invisible et 23 Invités :: 1 Moteur de recherche

ErickStaal, Guy-gerard, Michel Bargoin, Phil-Helix

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 129 le Ven 30 Sep - 22:34
Derniers sujets
» Bourse de la Rochelle septembre 2017
par ramses1004 Aujourd'hui à 9:18

» escargot N° 4
par gerarddelareunion Aujourd'hui à 4:48

» Bourse de Mérignac Septembre 2017
par Michel Bargoin Aujourd'hui à 1:03

» deux nouvelles punctata
par Guy-gerard Hier à 17:15

» Ximeniconus (Jaspidiconus) poremskii Petuch & Myers, 2014
par fprugnaud Hier à 14:24

» Ximeniconus (Jaspidiconus) vanhyningi (Rehder, 1944)
par Michel Bargoin Hier à 0:45

» Ximeniconus (Jaspidiconus) roatanensis Petuch & Sargent, 2011
par fprugnaud Hier à 0:42

» Ximeniconus (Jaspidiconus) sargenti (Petuch,2013) Id E Petuch
par fprugnaud Hier à 0:33

» Ximeniconus (Jaspidiconus) ogum Petuch & Myers, 2014
par fprugnaud Lun 18 Sep - 23:57

» Ximenocous (Jaspidiconus ) kellyae Petuch, Berschauer & Poremski, 2017.
par fprugnaud Lun 18 Sep - 23:50

» Schileyko, 1998-2007- Treatise on Recent Terrestrial Pulmonate Molluscs
par vmari Lun 18 Sep - 21:53

» Strategoconus monile (Hwass in Bruguière, 1792)
par Guy-gerard Dim 17 Sep - 23:39

» Achatonoidea
par Jean-Noël Marque Dim 17 Sep - 23:24

» Embrikena moncuri (Filmer, 2005)
par Guy-gerard Dim 17 Sep - 23:22

» Conasprella memiae f. adonis, Shikama 1971
par Guy-gerard Dim 17 Sep - 23:11

» 2eme non-identifié du cameroun
par Jean-Noël Marque Dim 17 Sep - 19:49

» Rhizoconus miles (Linnaeus, 1758)
par Guy-gerard Dim 17 Sep - 18:19

» Acavus fastosus Albers, 1854
par vmari Dim 17 Sep - 17:21

» Qui sait m'aider à identifer ce fossile ?
par Guy-gerard Dim 17 Sep - 16:51

» Conus marmoreus (Linnaeus, 1758)
par gerarddelareunion Dim 17 Sep - 16:49

» Glabella - Le genre
par Michel Bargoin Dim 17 Sep - 15:42

» A propos des morum
par Michel Bargoin Sam 16 Sep - 18:11

» Cariboliva scripta scripta (Lamarck, 1811)
par Michel Bargoin Sam 16 Sep - 15:48

» Calibanus furvus f. polygrammus (Tomlin, 1937)
par Guy-gerard Sam 16 Sep - 12:28

» Conus pulicarius f. punctulatus (Roeding, 1798)
par Christophe ROUX Sam 16 Sep - 10:23

» Pionoconus magus carinatus (Swainson, 1822)
par Guy-gerard Ven 15 Sep - 22:46

» Bourses autour de Nantes et Rennes ?
par Typhanie Ven 15 Sep - 22:41

» Pionoconus magus assimilis (A. Adams, 1855)
par Guy-gerard Ven 15 Sep - 22:38

» Pionoconus magus (Linnaeus, 1758)
par Guy-gerard Ven 15 Sep - 22:32

» Mauritia mauritiana (Linnaeus, 1758)
par Michel Bargoin Ven 15 Sep - 21:35

» Leporicypraea mappa mappa (Linnaeus, 1758) - Aux Iles Philippines
par Michel Bargoin Ven 15 Sep - 16:34

» un éventail de couleurs
par ramses1004 Ven 15 Sep - 12:52

» Nucleolaria nucleus gemmosa (Perry, 1811)
par Guy-gerard Ven 15 Sep - 9:23

» Erronea onyx onyx - (Linnaeus, 1758)
par Boggyharpa Ven 15 Sep - 9:14

» Eburna - Le genre
par Michel Bargoin Ven 15 Sep - 0:46

» Ipsa childreni Leforti Heiman, 2009
par Michel Bargoin Jeu 14 Sep - 22:39

» Pionoconus magus metcalfii (Reeve, 1843)
par Christophe ROUX Jeu 14 Sep - 22:04

» Coriocella nigra (Blainville, 1824)
par ramses1004 Jeu 14 Sep - 21:17

» Eburna lienardii (Bernardi, 1859)
par sylvemma Jeu 14 Sep - 8:21

» Tout sur le prélèvement de venin des cônes
par sioux4281 Jeu 14 Sep - 7:34

» comment les maintenir en vie en aquarium
par Guy-gerard Mer 13 Sep - 16:41

» Cantareus apertus (Born, 1778)
par Goliath83 Mar 12 Sep - 19:11

» Pusionella vulpina (von Born, 1780) Cameroun
par Jean-Noël Marque Mar 12 Sep - 17:39

» escargot N° 2
par gerarddelareunion Lun 11 Sep - 17:42

» Bourse de WILLER-SUR-THUR (68760) - Les 7 et 8 octobre 2017
par Marie66 Lun 11 Sep - 8:45

» escargot N°5
par Goliath83 Lun 11 Sep - 8:10

» Les cones de Polynesie Francaise...
par Patrick MARTI Lun 11 Sep - 8:02

» Amphidromus pervesus butoti ?
par gerarddelareunion Lun 11 Sep - 5:39

» Nouveau livre sur les Fasciolariidae par A. Robin et D. Mallard
par Patrick MARTI Dim 10 Sep - 22:18

» Virgiconus moreleti (Crosse, 1858)
par Guy-gerard Dim 10 Sep - 20:52

Meilleurs posteurs
Guy-gerard (9450)
 
Vinot William (8508)
 
Bernard CLAVÉ (7439)
 
Michel Bargoin (6095)
 
Thierry VULLIET (4858)
 
Rhum3389 (4382)
 
Whiteshark (4062)
 
Zonatus (4022)
 
HENRI.13090 (3853)
 
Phil-Helix (3683)
 

Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Résolu Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Jean-Noël Marque le Dim 7 Juin - 15:58

Acheté à Madagascar en octobre 2002. Taille 83mm. J'ai cru à un Cymatium parthenopeum, mais le canal siphonal est celui d'un muricidae. Donc???




Dernière édition par Jean-Noël Marque le Ven 3 Juil - 16:29, édité 1 fois
avatar
Jean-Noël Marque
Assidu
Assidu

Messages : 1852
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 76
Localisation : Limbé Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Patrick MARTI le Lun 8 Juin - 13:25

A vue de nez je verrai bien un chicoreus torrefactus un peu roulé
avatar
Patrick MARTI
Assidu
Assidu

Messages : 3222
Date d'inscription : 23/05/2010
Age : 67
Localisation : Tahiti

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Jean-Noël Marque le Lun 8 Juin - 18:15

Roulé à en être épuisé peut-être mais il ne présente aucune cicatrice d'aiguilles érodées. Alors Est-ce que l'on en reste là?
avatar
Jean-Noël Marque
Assidu
Assidu

Messages : 1852
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 76
Localisation : Limbé Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Mer 10 Juin - 4:18

Mon avis : 
c’est un Chicoreus kilburni, HOUART & PAIN 1992
, du Sud-ouest de l’Océan Indien;

et non, il n’a pas été roulé, c’est en faite une sous-espèce de torrefactus dont les frondes sont atrophiées.
Voir aussi pour confirmation la figure 14 page 358 du Fossile and Recent Muricidae of the World.

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JFM le Mer 10 Juin - 13:23

Pour moi c'est un chicoreus torrefactus, classique, et bien roulé. La forme chicoreus kilburni, n'est pas reconnu par le worms. Cela étant ce que nous appellons kilburni a généralement des reflets rose violet . J'ai ramené quelques spécimens vivants de Tolagnaro, et c'est très significatifs. Le spécimen présenté , vu son état, ne peut présenter ces détails de couleurs. Quelque en soit le cas c'est un chicoreus torrefactus.
avatar
JFM
Assidu
Assidu

Messages : 1171
Date d'inscription : 12/02/2011
Age : 70
Localisation : Var FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Jean-Noël Marque le Mer 10 Juin - 13:34

Merci à tous les trois. Par ailleurs je confirme qu'il n'y a aucun reflet rose violet: il est plutôt jaune sale
avatar
Jean-Noël Marque
Assidu
Assidu

Messages : 1852
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 76
Localisation : Limbé Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Mer 10 Juin - 16:32

JFM, les frondes présentes de manière classique sur chaque varice de la totalité des spécimens de torrefactus, ici très visiblement, ne sont pas réduites sur ce spécimen par le seul effet de l'usure (coquille roulée et usée par les vagues), mais semblent ici originalement réduites pour une raison soit génétique (et c'est le cas chez kilburni !), soit somatique (influence du milieu de vie sur certains individus ! Je demande à voir)... Trêve de polémique, je suis d'accord que si kilburni n'est pas une espèce reconnue, alors c'est un torrefactus.


Cependant, pourrais tu nous montrer tes kilburni de Tolagnaro, car cela m'intéresse vivement, merci (dans ce cas, je te montrerais ma collection de torrefactus de plusieurs provenances).

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Jean-Noël Marque le Mer 10 Juin - 18:13

Je ne peux vous donner le moindre élément sur le milieu de vie de ce spécimen acheté sur le marché de la Digue à Tana, mais je confirme, pour l'avoir sous les yeux, que les varices ne paraissent pas réduites par une influence extérieure, style usure de frottement.
avatar
Jean-Noël Marque
Assidu
Assidu

Messages : 1852
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 76
Localisation : Limbé Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Canela le Mer 10 Juin - 22:01

RUANKHARIGAT a écrit:
Mon avis : 
c’est un Chicoreus kilburni, HOUART & PAIN 1992
, du Sud-ouest de l’Océan Indien;

et non, il n’a pas été roulé, c’est en faite une sous-espèce de torrefactus dont les frondes sont atrophiées.
Voir aussi pour confirmation la figure 14 page 358 du Fossile and Recent Muricidae of the World.
 Bonjour RuanKharigat,
Le livre que tu cites n'a jamais parlé de sous-espèces. Cette figure 14, illustre un paratype de ce qui avait été décrit comme kilburni. Mais nous sommes bien dans le chapitre torrefactus.
Dans l'introduction de l'ouvrage que tu cites, figure une liste de synonymes. Dans cette liste, kilburni est annoncé comme synonyme de torrefactus.
Le fait que tu te donnes la peine de faire une recherche est louable. Mais , il faut être prudent avant une interprétation rapide du texte.
 Nos deux camarades, Patrick et JFM, ayant une expérience terrain de la zone, je pense  valide leur proposition. Proposition qui rejoint en plus celle de l'ouvrage que tu cites.


Dernière édition par Canela le Mer 10 Juin - 22:02, édité 1 fois (Raison : 2 mots collés!)
avatar
Canela
Modérateur
Modérateur

Messages : 2523
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Ven 12 Juin - 3:51

Merci Canela pour ta réponse. 
Même si un excellent ouvrage ne fait pas mention d'une sous-espèce, personnellement je la propose en hypothèse, au regard de la différence importante de ce spécimen (de Jean-Noël) par rapport aux caractéristiques habituelles de l'espèce torrefactus... Bien sûre, il faudrait un ensemble d'individus de la même localité avec cette différence systématique d'aspect pour valider une sous-espèce, et ensuite pouvoir vérifier si il existe aussi une différence génétique systématique. Personnellement, j'ai bien repéré des différences morphologiques régionales entre les populations de torrefactus de différentes régions; par exemple, ceux de la zone malgache, que j'ai en collection, ont les frondes bien moins développées que ceux de la zone indonésienne (mais pas au point d'avoir disparu comme sur le spécimen de Jean-Noël). 
Au faite, la larve des torrefactus est-elle pélagique ou bien benthique ! en dans ce dernier cas, il ne faudrait pas être étonné de variations régionales, ou même locales.

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Ven 12 Juin - 4:14

PS Pour la définition d'une sous-espèce, c'est une population encore capable de se croiser, en restant fertile, avec des individus de l'espèce, mais dont un milieu de vie particulier n'a pas permis ces croisements (pas ou trop peu de possibilité de rencontre) sur une période assez longue pour sélectionner une dérive génétique et donc les caractéristiques nouvelles de cette population (ne me demandez pas les références, c'est ma propre définition).

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Zonatus le Ven 12 Juin - 11:29

Intéressant. Sur la notion de sous-espèce, lire la fiche Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sous-esp%C3%A8ce


Et notamment : "On peut s’interroger sur la validité de la définition d’une sous-espèce sachant que la définition du terme espèce reste fluctuante et controversée. Il en est ici de même et toutes les limites de la définition d’une espèce s’appliquent également pour celle d’une sous-espèce."




Ces derniers temps, certains descripteurs en série utilisent clairement ce flou pour contourner le refus de l'ICZN de reconnaître les formes.


Dernière édition par Zonatus le Ven 12 Juin - 12:44, édité 1 fois
avatar
Zonatus
Administrateur
Administrateur

Messages : 4022
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Lyon

http://www.zonatus.com

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Canela le Ven 12 Juin - 12:39

Il faut chez certaines espèces tenir compte des variations possibles. Je pense que le futur nous réserve du nouveau puisque les études génétiques se font de plus en plus.
Je partage la remarque de Zonatus : On voit apparaitre des sous-espèces pour permettre de contourner le rejet de ce qui était jadis "forme"
Chez les muricidae, pas mal de cas attendent une réponse . Exemples : florifer/dilectus ou chrysostoma/bellus .
Nous revenons donc toujours à la même conclusion pour les collectionneurs : le lieu de pêche est une donnée importante.
Tout va si vite , que dans l'excellent ouvrage  Merle/Garrigues/Pointier , à ce jour, des mises à jour et corrections s'imposent.
avatar
Canela
Modérateur
Modérateur

Messages : 2523
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Jean-Noël Marque le Ven 3 Juil - 16:10

Selon WoRMS, Kilburni est un synonyme (Houart et Pain 1982). Donc je reste à chicoreus torrefactus. Merci à tous


Dernière édition par Jean-Noël Marque le Ven 3 Juil - 16:25, édité 1 fois
avatar
Jean-Noël Marque
Assidu
Assidu

Messages : 1852
Date d'inscription : 20/04/2012
Age : 76
Localisation : Limbé Cameroun

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Sam 4 Juil - 3:35

La différence entre "forme" et "sous-espèce" est importante à distinguer; une "sous-espèce" indique une différence acquise par isolement et dérive génétiques (pas toujours très nette au niveau des caractères morphologiques) qui autorise cependant la reproduction occasionnelle d'individus fertiles entre la population en "sous-espèce" et la population normale correspondante. Alors que les formes d'une même espèce, n'impliquent aucunes différences génétiques significatives, mais bien des adaptations somatiques à des milieux de vie différents (les différences dans les caractères morphologiques sont visibles). Car beaucoup d'espèces ont évolué en développant la capacité de s'adapter morphologiquement dès le stade juvénile à des milieux de vies très différents (ceci bien sûr impliquant de mêmes portées).   

Ici, l'atrophie des frondes de ces torrefactus est un caractère régionale qui m’apparaît propre à la zone malgache (mais cela reste à confirmer), et ne peut s'expliquer par une adaptation particulière à cette zone; mais par contre cela peut s'expliquer par une dérive génétique différente des populations, ceci dû à de l'éloignement géographique et l'absence de mixages génétiques; dans ce cas ce n'est naturellement plus de formes dont il faut parler.

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Canela le Sam 4 Juil - 11:57

Pour répondre à ton interrogation: la variation de torrefactus avec des frondes atrophiées n'est pas du tout propre à Madagascar. La figure 14 de la planche 47 représentant un paratype de kilburni que tu cites plus haut provient d'ailleurs de la baie de Durban (Afrique du Sud).
Des exemplaires avec des frondes plus ou moins atrophiées se rencontre sur une zone assez large de l'océan indien.
avatar
Canela
Modérateur
Modérateur

Messages : 2523
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Canela le Sam 4 Juil - 12:07

A l'attention de Jean-Noel Marque: Ton torrefactus de 83mm acheté à Madagascar figurait déjà dans le post torrefactus avec même questions et même réponse... Pense à faire une étiquette pour tes coquilles quand une question est résolue.
avatar
Canela
Modérateur
Modérateur

Messages : 2523
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Sam 4 Juil - 22:06

Réponse à Canela : je me suis sans aucun doute mal fait comprendre, mea culpa, désolé Canela.

Durban, l'Afrique et Madagascar sont bien dans la même zone géographique (j'aurais dû dire la zone géographique AFRICAINE ou ouest de l'Océan Indien, par opposition à la zone géographique INDONESIENNE ou zone nord-est de l'Océan Indien) . 
Géographiquement, et pour être précis, tectoniquement (dans le sens de la "tectonique globale"), ces deux zones (ouest et est de l'Océan Indien) sont séparées par une dorsale océanique qui démontre leur éloignement et donc l'isolement de ces deux zones par tout l'espace océanique actuel depuis à peu près 70 millions d'années (voir par exemple "La Dérive des Continents" de D.H. &M.P. Tarling).
Alors que le détachement de Madagascar du continent africain est presque anodin par comparaison et bien plus récente (de plus tectoniquement désactivé). 
Aucune chance de mixages génétiques des populations évoluées sur des plateformes continentales de part et d'autre d'une même dorsale océanique, donc la dérive génétique est envisageable, et part la même, pourquoi pas, la différentiation de ce que l'on pourrait appeler deux sous-espèces de torrefactus !


PS Ceci étant dit, seule une large comparaison statistique des caractéristiques des torrefactus des deux zones peut permettre de définir l'hypothèse de deux sous-espèces.

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par Canela le Sam 4 Juil - 22:25

Pardonne moi d'être directe, mais pour être simple, il te suffisait de dire que tu as écrit Madacascar à la place de ouest de l'océan indien....
avatar
Canela
Modérateur
Modérateur

Messages : 2523
Date d'inscription : 24/08/2011

Revenir en haut Aller en bas

Résolu Re: Chicoreus torrefactus (G.B. Sowerby II 1841)

Message par JM Morel le Sam 4 Juil - 22:43

Canela,  pas de blem, lol. Mais je doute avoir écrit Madagascar, par contre j'ai bien écrit  "un caractère régionale qui m’apparaît propre à la zone malgache". Wink

JM Morel
Assidu
Assidu

Messages : 707
Date d'inscription : 23/04/2012
Localisation : Lorient

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum