Forum Francophone des Coquillages Actuels
Bienvenue sur le Forum des Coquillages Actuels.

Afin de profiter pleinement de tout ce que vous offre notre forum, merci de vous identifier si vous êtes déjà membre ou de rejoindre notre communauté si vous ne l'êtes pas encore.



Pour toutes questions et remarques, merci de nous les faire parvenir à: info@forumcoquillages.com
Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Derniers sujets
Cypraea diverses - Nigers et Rostrées...Aujourd'hui à 0:24Guy-gerardArabica ou GrayanaAujourd'hui à 0:17JFMAnnachlamys striatula - (Linnaeus, 1758)Hier à 19:12Henri PerrierMauritia grayana - Schilder, 1930 ?????Hier à 18:08tino1966Harpa cabriti - P. Fischer, 1860Hier à 17:37Goliath83Poids et mesuresHier à 14:29LaetificaLeporicypraea mappa mappa - (Linnaeus, 1758) - sub adulteHier à 10:56tanitou02costellariidaeHier à 10:32POEMappa (overglaze) ou très moche tout simplementMar 21 Jan 2020 - 19:41noumea83Arabica asiatica FreakMar 21 Jan 2020 - 18:56tino1966Coquilles du MékongMar 21 Jan 2020 - 10:52Henri PerrierStrombidaeMar 21 Jan 2020 - 8:15POELeporicypraea geographica geographica - (Schilder & Schilder, 1933)Lun 20 Jan 2020 - 20:21KaterinaRosea ou GeographicaLun 20 Jan 2020 - 20:09tino1966Lyncina Vitellus ... artisanatLun 20 Jan 2020 - 20:02tino1966Vexillum exasperatum (Gmelin, 1791) - morph exustum Dautzenberg & Bouge, 1923Lun 20 Jan 2020 - 15:26POECerithium repandum f. citrina Monterosato, 1880Lun 20 Jan 2020 - 12:10POETalparia talpa talpa - (Linnaeus, 1758)Lun 20 Jan 2020 - 11:38noumea83Phenacovolva nectarea Iredale, 1930 - LiveLun 20 Jan 2020 - 10:51Patrick MARTICuspivolva platysia (C. N. Cate, 1973) - LiveLun 20 Jan 2020 - 10:46Patrick MARTILyncina vitellus - (Linnaeus, 1758)Lun 20 Jan 2020 - 9:51lecuruNaria boivinii - (Kiener, 1843)Lun 20 Jan 2020 - 9:44lecuruCarmione bulbosa (Röding, 1798)Dim 19 Jan 2020 - 19:06Clem4102Darioconus michelcharlesi (Monnier, Limpalaer & Prugnaud, 2020) ex Conus (Darioconus) aulicus gracianus da Motta, 1982Dim 19 Jan 2020 - 15:33Guy-gerardStaphylaea limacina limacina - (Lamarck, 1810)Sam 18 Jan 2020 - 22:31Katerina
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 25 utilisateurs en ligne :: 5 Enregistrés, 0 Invisible et 20 Invités :: 1 Moteur de recherche

Eldar14, Michel Bargoin, Omenz13, tanitou02, volutophile

Meilleurs posteurs
Guy-gerard (10758)
10758 Messages - 18%
8473 Messages - 14%
8115 Messages - 13%
7395 Messages - 12%
4833 Messages - 8%
Zonatus (4571)
4571 Messages - 8%
Rhum3389 (4357)
4357 Messages - 7%
Phil-Helix (4041)
4041 Messages - 7%
HENRI.13090 (4039)
4039 Messages - 7%
Whiteshark (4004)
4004 Messages - 7%
Les posteurs les plus actifs du mois
121 Messages - 22%
77 Messages - 14%
63 Messages - 12%
61 Messages - 11%
51 Messages - 9%
48 Messages - 9%
42 Messages - 8%
31 Messages - 6%
29 Messages - 5%
24 Messages - 4%

Partagez
Aller en bas
fprugnaud
fprugnaud
Assidu
Assidu
Messages : 538
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 55
Localisation : Suresnes 92

Résolu Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 3:37
Un article que je traduis tellement il me semble incroyable et intéressant .

 
[size=36]L escargot de fer " ou  "escargots aux pieds d’écailles "[/size]
[size=36]28 April 2015[/size] · de Scott Billings · dans «  Behind the Scenes Tours, Life Collections, Museum in the press, Research. · (Traduction libre )
 
à
 
Blog du Museum d histoire naturelle de l’université d oxford
.
Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur12
 
Le musée a récemment reçu des spécimens de l’énigmatique escargot des cheminées hydrothermales en eaux profondes, le Chrysomallon squamiferum, "l'escargot aux pieds d’écailles". Dans cet article le Dr Chong Chen explique pourquoi cette espèce est extraordinaire.
 
Ce n est pas un gastropode ordinaire. Premièrement, il vit en eaux profondes près des cheminées hydrothermales à plus de 2 500 mètres de fond, juste à côté des bouches hydrothermales qui expulsent de l'eau chauffée à plus de 350°C.
Deuxièmement, c'est le seul gastéropode connu avec une armure d’écailles de fer. Troisièmement les écailles et la coquille sont minéralisées avec du sulfure de fer. Oui ! c'est vrai, ces gastéropodes fabriquent un squelette en métal et sont, jusqu'à présent les seuls animaux connus à le faire. 


Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur13

 

Un spécimen de Chrysomallon squamiferum photographie en vie (Photo: David Shale)
 
Les cheminés hydrothermales furent découvertes dans la crevasse des Galápagos en 1977. Juste à côté des iles Galápagos qui ont inspirées Charles Darwin dans le développement de sa théorie sur la sélection naturelle. Les cheminées sont des sources chaudes en eau très profondes approvisionnées par l'activité géologique, le flot éruptif est habituellement acide et contiens différents métaux, ainsi que du sulfure d’Hydrogène. C'est ce qui créé l'odeur si mauvaise des œufs pourris, et c'est toxique pour la plupart des organismes. Quelques bactéries, malgré tout, sont capables de l’utiliser pour produire de l’énergie dans un processus connu sous le nom de chimiosynthèse.


Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur12
Hydra, une chemine hydrothermale a Longqi field, Fissure Sud Ouest de l Inde
 
A l'échelle du temps géologique de nombreux organismes se sont adaptés à la vie dans ces «utopies toxiques» et se sont développés en exploitant l’énergie produite par ces bactéries. L’escargot aux pieds d’écailles a aussi développé le pouvoir de la chimiosynthèse en abritant ces bactéries endosymbiotiques – (bactéries qui vivent à l’intérieur d’une autre créature pour un bénéfice mutuel) à l’intérieur d'une partie élargie de ses intestins. Ceci produit l’énergie dont il a besoin. En d'autres termes, il a une fabrique de nourriture à l intérieur de son corps et n'a donc même pas besoin de se nourrir ! C'est certainement la raison pour laquelle il peut atteindre 45 mm quand la plupart de ses semblables de la même espèce, sans endosymbiotes, atteignent seulement 15 mm ou moins.


Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur14
Gros plan des écailles, on aperçoit aussi l'opeculum réduit  au milieu
 
 
Les «escargots aux pieds d’écailles» ont été découverts la première fois en 2001, dans la faille de Kairei dans l'Océan Indien. Sa découverte fut une grande surprise et même parmi les autres espèces animales vivant autour des cheminées c'était très très étrange. Et cool.  Même si il existe une grande variété de forme de coquilles ce n'est pas le cas du pied des gastéropodes. A part l'operculum (la partie dure qui constitue la porte de sureté de l'animal quand il rentre dans sa coquille) aucun autre gastéropode ne présente une structure minéralisée sur le pied. Pourtant Chrysomallon squamiferum possède des milliers d'écailles !
La coquille, même si elle n’est pas particulièrement intéressante, n’est pas non plus ordinaire, puisque sa partie externe est faire de sulfure de fer. Il en va de même pour les écailles. Ainsi tout l animal est couvert de composés ferreux, principalement de la pyrite (FeS2, ou ‘or des fous’) et de greigite (Fe3S4).
La greigite étant magnétique l'animal colle aux aimants. Le postulat est, quand à la fonction des écailles qu’elles ont un rôle soit protecteur soit de désintoxication mais leur usage réel demeure un mystère.
.
Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur13
Le 3 point  hydro thermiques ou Chrysomallon squamiferum a été trouvée
 
Pourquoi un blog maintenant sur «l’escargots aux pieds d’écailles », connu depuis une décennie ? Et bien malgré de nombreux articles et études cette espèce n’avait jamais été décrite ni nommée jusqu’à maintenant. Un article récent du Dr. Chong Chen (Département de Zoologie, université d ‘Oxford)  et ses collègues, lui ont finalement donné son nom scientifique que vous voyez ici :
Chrysomallon squamiferum
Le musée a reçu un ensemble de 5 spécimens, pour effectuer la description. Spécimens qui seront les références pour les scientifiques qui voudront étudier cette espèce dans le futur. 
 
Lien vers l'article en Anglais et la vidéo montrant l'animal dans son milieu naturel.


Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Captur15

 
http://morethanadodo.com/2015/04/28/the-iron-snail/


En espérant que vous trouverez ça aussi extraordinaire que moi 
Fabrice


Dernière édition par fprugnaud le Mer 29 Avr 2015 - 11:06, édité 1 fois
Eugène
Eugène
Accro
Accro
Messages : 295
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 77
Localisation : MAYOTTE

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 6:08
Merci Fabrice pour ce bel article sur un mollusque "ferreux"

Eugène
Gypaète74
Gypaète74
Assidu
Assidu
Messages : 3015
Date d'inscription : 05/01/2013
Age : 71
Localisation : J'habite en Haute-Savoie.

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 14:43
Super article sur cet "escargot" extraordinaire !!!
Merci Fabrice.
Michel Bargoin
Michel Bargoin
Administrateur
Administrateur
Messages : 8115
Date d'inscription : 01/09/2011
Age : 68
Localisation : Cergy - Val d'Oise

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 16:04
Superbe, ça grouille de vie là au fond.
Ça n'a pas l'air rare mais on est pas prêts d'en voir dans les bourses !

_________________
« Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  2734877638  Nous voulons des emplois fictifs et des logements de fonction»
jean marc jubert
jean marc jubert
Assidu
Assidu
Messages : 2475
Date d'inscription : 08/11/2013
Age : 69
Localisation : var

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 16:20
Super Merci Fabrice   Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  136879983
Zonatus
Zonatus
Administrateur
Administrateur
Messages : 4571
Date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : Lyon
http://www.zonatus.com

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Mer 29 Avr 2015 - 16:42
Merci pour la traduction. Effectivement j'ai peur qu'on n'en voie pas beaucoup dans les prochaines bourses.

Si quelqu'un est intéressé par la description qui vient d'être publiée (le nom circulait depuis des années mais n'était pas conforme au sens de l'ICZN) qu'il m'envoie un MP.
fprugnaud
fprugnaud
Assidu
Assidu
Messages : 538
Date d'inscription : 15/12/2014
Age : 55
Localisation : Suresnes 92

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Jeu 30 Avr 2015 - 0:46
Personnellement je regrette de ne pas être ingénieur en énergie. Ce mollusque me semble équipé de fer conducteur de chaleur et d écailles en fer qui elle aussi doivent conduire la chaleur, Si ces milliers d écailles capte la chaleur de l eau (Jusque 350 C) alors il me semble possible que  l intérieur de la coquille et les écailles du pied servent a évacuer ce trop de chaleur et l empêche literalement de cuire . Même si il vit au pied des cheminées l eau ( ou la piscine d acide qui  l'environne doit être extrêmement chaude) et nous savons tous ici qu'un mollusques quelqu'il soit cuit très vite dans un liquide a plus de 60/70 C alors il a un secret bien gardé qui lui permet de vivre dans un milieu ou il devrait mourrir bouilli ! . Je pense que celui la nous réserve des surprises extraordinaires bien plus importantes que nous  le pensons. Utilise t-il ses cailles magnétiques pour créer une polarité +/- qui inverse le flux et rejette la chaleur ?  Si il a trouvé un moyen ,par le fer, de s'isoler de températures extrêmes alors qu'elles sont les applications techniques que nous pourrions en retirer ? a suivre passionement .
Marc M
Marc M
Modérateur
Modérateur
Messages : 1701
Date d'inscription : 09/10/2011
Age : 33
Localisation : Normandie (76)
http://marcoquillages.livehost.fr/

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

le Jeu 30 Avr 2015 - 16:11
C'est effectivement un article extrêmement passionnant et qui laisse rêveur en terme d'exobiologie par exemple ! Merci pour la traduction et le partage

_________________
Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015  Signat13
Contenu sponsorisé

Résolu Re: Peltospiridae - Chrysomallon squamiferum - Chen, Linse, Copley & Rogers, 2015

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum